Rechercher
  • L'équipe Maison Blanche

Acheter en viager, une bonne idée ?

A la recherche d’un bien d’investissement en cette rentrée ? Avez-vous déjà pensé au viager ?



Le bitcoin, l’énergie, les matières premières… De nombreuses valeurs fluctuent énormément ces derniers temps et il est parfois difficile de savoir dans quoi investir. L’immobilier reste une valeur refuge et si vous n’êtes pas pressé d’occuper le bien, le viager peut représenter un très bon investissement.


Le principe du viager traditionnel


Contrairement à un achat immobilier classique, l’achat d’un bien en viager est généralement décomposé : il comprend le versement d’un capital de départ, appelé bouquet, suivi d’une rente régulière (mensuelle, annuelle ou trimestrielle) sur une durée déterminée, ou plus généralement jusqu’au décès du vendeur.


Le montant du bouquet est défini entre l’acheteur et le vendeur et représente en général 20 à 30% de la valeur vénale du bien. Son montant est non imposable et ne peut être financé par un organisme bancaire.


Ensuite, le solde de la valeur du bien est versé sous forme de rente, calculée en fonction de l’espérance de vie du vendeur. Cette rente est due jusqu’au décès du vendeur; cela peut donc durer 6 mois ou 15 ans, nul ne le sait au moment de la transaction. Le bien vendu en viager peut soit être occupé par le vendeur, soit libre.


Le viager repose sur un win-win : le vendeur, généralement âgé, peut continuer à occuper son bien jusqu’à sa mort sans avoir à assumer les responsabilités du propriétaire et en étant sûr de recevoir un beau capital de son vivant.

Pour l’acheteur, c’est un bon investissement : le prix d’achat est potentiellement attractif et le paiement est étalé dans le temps.


"Happy Viager" : notre vision du viager


Dans un viager classique, l'acquéreur pourrait avoir tendance à compter sur le décès prématuré du propriétaire pour faire une "bonne affaire". Moins le vendeur vit longtemps, plus l'investissement est rentable pour lui. Cette posture peut paraître un peu morbide.


Forts de ce constat, nous avons repensé le viager et créé une autre formule, moins morbide et plus éthique. Nous l'avons d'ailleurs appelé le "Happy Viager".


Le principe ? En tant que vendeur, vous vendez votre bien au prix du marché et en devenez locataire dès le jour de l'acte. D'une part, vous percevez une somme équivalente à la valeur réelle de votre bien et d'autre part, vous êtes protégé par un bail à vie. De son côté, l’acquéreur peut, lui, financer l’achat du bien par le biais d'un crédit hypothécaire classique, et compter sur la présence d'un locataire fiable pendant de longues années.

Une formule 100% gagnante pour le vendeur comme pour l'acquéreur !


Envie de plus de conseils pour bien investir en immobilier ?

Contactez-nous !

Maison-Blanche_RGB_L_GW.png
Maison-Blanche_RGB_L_GW.png